Sommet sur l’éducation de Salesforce 2021 : les principaux points à retenir

Le Sommet sur l’éducation de Salesforce de cette année a eu lieu le 16 juin et était encore une fois un événement virtuel. Quelques conférenciers de la scène principale :

  • L’ancienne Première Dame Michelle Obama ;
  • Historien, philosophe et auteur à succès, le professeur Yuval Noah Harari ;
  • Avocat, professeur, militant et fondateur de l’Equal Justice Initiative, Bryan Stevenson ;
  • Et le PDG de Salesforce.org, Rob Acker.

Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, Salesforce propose des faits saillants et du contenu sur demande sur le site Web de l’événement, et nous vous offrons ici notre propre récapitulatif des points forts de l’évènement.

Impressions générales

Punya Dutta, Consultante Senior Salesforce chez Diabsolut

Cette année, le contenu a été divisé en pistes personnalisables, ce qui a apporté beaucoup de clarté et facilitera grandement la révision des sujets et des informations pour toute personne intéressée; l’objectif principal de l’événement semblait être l’amélioration des admissions et du recrutement pour l’enseignement supérieur.

Cette année, les démos pour Education Cloud cette étaient variées, pratiques et courtes. Ceux-ci, combinés à des conférenciers stimulants et à des sessions innovantes pour les clients de l’enseignement supérieur, ont présenté des concepts clés fantastiques pour nos propres clients.

Lynn Campbell, Consultante Senior Salesforce chez Diabsolut

Les admissions et le recrutement étaient définitivement le thème général, ce qui n’est pas surprenant compte tenu de l’énorme baisse des inscriptions au postsecondaire. Nous n’avons reçu aucune annonce majeure, mais nous savons que Salesforce se concentre actuellement sur les fonctionnalités d’Admissions Connect pour Education Cloud.

Comme l’a dit Punya, nous avons eu la chance d’entendre des conférenciers et des sessions remarquables qui ont fourni d’excellents cas d’utilisation, des mesures et des idées que nous sommes ravis de transmettre aux clients et partenaires.

Ce qui s’est démarqué

Quelques moments forts ont été Michelle Obama parlant de l’importance de l’éducation, et le professeur Harari, qui a souligné à la fois le chemin parcouru par cette pandémie et le rôle vital que joue l’éducation pour nous permettre de surmonter ces obstacles.

Deux présentations se sont particulièrement démarquées et valent la peine d’être visionnées: la session de la Southern New Hampshire University sur l’expérience étudiante entièrement mobile et la session de l’Université du Kentucky sur la réouverture de leur campus avec Health Cloud et la fonctionnalité work.com.

La technologie joue un grand rôle dans la réussite des établissements d’enseignement supérieur et des organisations éducatives en général. Cela a eu un impact direct sur la capacité des étudiants à apprendre, à se connecter et à s’engager. Nous croyons que quiconque connaissant un étudiant actuel a pu en être témoin l’année dernière, et nous l’avons certainement entendu maintes et maintes fois lors de ce sommet.

Le professeur Harari est un conférencier phénoménal, il a soulevé plusieurs points importants sur le fait de ne pas savoir à quoi ressemblera le lieu de travail dans 20 ans, donc il est très avantageux de faciliter le fait de pouvoir être un étudiant à vie dans votre organisation d’enseignement supérieur.

Ce qu’il faut retenir

  • La mobilité est énorme ; un gros avantage est de maximiser l’offre mobile au niveau des admissions, de l’expérience étudiante et de la communication en général.
  • Le bonheur et l’engagement des étudiants sont directement liés au degré d’intuitivité de leur expérience utilisateur. Il existe des mesures pour étayer cela, il est donc essentiel de leur fournir des outils faciles à utiliser.
  • Vous ne pouvez pas ignorer la complexité de la transition vers l’accueil d’un plus grand nombre d’étudiants, de professeurs et de personnel sur votre campus ; plus vous disposez d’outils pour gérer cela, meilleurs sont les résultats et plus votre organisation est préparée aux défis de l’avenir.
  • La technologie n’est plus un extra, elle est devenue la façon dont les gens font leur travail : elle est maintenant primordiale au niveau du recrutement, de l’engagement et de la réussite dans l’enseignement supérieur.
  • Les organismes d’enseignement supérieur ne peuvent plus être réactifs ; là où vous pouviez normalement attendre la fin d’un cycle pour analyser ou même examiner les candidatures, tout est désormais sensible au temps.
  • La pandémie a modifié l’expérience des étudiants. Alors que les établissements renouent avec une expérience plus large sur le campus, ils doivent tirer parti de la technologie pour faciliter cette expérience s’ils veulent maintenir leur niveau de recrutement et leur nombre d’inscriptions.

Dans l’ensemble, l’événement a été très instructif et nous a donné un excellent aperçu de la façon d’aligner nos tactiques et nos plateformes pour la promotion des programmes d’enseignement supérieur. Si vous souhaitez parler à un représentant Diabsolut pour discuter de vos besoins à cet égard, contactez-nous et il nous fera plaisir de vous mettre en contact avec l’un de nos représentants commerciaux !