Les éléments à retenir de Dreamforce 2019

Dreamforce 2019Salesforce Dreamforce 2019. Les annonces, faits saillants et nos conseils a été, comme nous nous y attendions de la part de Salesforce, passionnant, informatif et extrêmement bien fait. Si vous n’avez pas eu la chance d’y assister, imaginez :

  • Une gamme diversifiée de séances d’information.
  • Des conférenciers allant de l’ancien président américain Barak Obama au PDG d’Apple, Tim Cook, en passant par l’actrice de Game of Thrones, Emilia Clarke.
  • Des représentations d’artistes tels que Fleetwood Mac.
  • Nouvelles et annonces.
  • Et une occasion exceptionnelle de réseautage et de collaboration.

C’est un événement massif, avec beaucoup d’écrits à son sujet. Nous avons fourni un lien vers le résumé des annonces de Salesforce ci-dessus, mais les membres de notre équipe Diabsolut Gestion du Service Mobile et Diabsolut ont pu faire un retour sur leur propre expérience à Dreamforce.

Les annonces

Il y a eu beaucoup d’annonces importantes cette année, quelle est, selon vous, la plus importante en termes d’impact sur l’industrie ?

Alastair Dinning, directeur des services professionnels chez Diabsolut Cloud Solutions : La vision de Saleforce pour l’année à venir était incroyablement intéressante et vaste quant à son potentiel. Ils ont annoncé qu’ils mettaient l’accent sur la poursuite du développement avec Einstein AI et leur concept 360.

Essentiellement, ils sont maintenant en mesure de mieux comprendre qui est le client. Alors qu’auparavant, il y avait beaucoup de théories derrière cette technologie. Cette année, nous avons pu voir où elle pourrait être appliquée à mesure que l’événement progressait. Tous les mots à la mode qui vous viennent à l’esprit, les notions abstraites sur l’IA, nous avons pu en voir les détails pratiques pour nos partenaires.

Matt McCallum, directeur des ventes chez Diabsolut Field Service Management : En ce sens, du point de vue du service mobile, il existe des perspectives phénoménales pour l’utilisation de cette IA avec Field Service Lightning, en particulier lorsqu’il s’agit d’un service à la clientèle de bout en bout.

Salesforce a également annoncé un partenariat avec Esri, la société de cartographie et d’intelligence géospatiale. Le potentiel étendu de cet outil en aval, car Esri est connu pour être avant-gardiste et le meilleur de sa catégorie, est fantastique. Je ne serais pas surpris de voir des innovations vraiment passionnantes avec des capacités de cartographie hors ligne et hors réseau pour les organisations du service mobile.

Faits saillants

 De tout ce que vous avez vécu à Dreamforce cette année, quels ont été vos points forts personnels ?

AD : Les groupes de discussion, la diversité des organisations représentées, le fait que l’écosystème des partenaires est si important pour mieux comprendre les besoins des clients. C’est extrêmement précieux d’avoir l’occasion d’apprendre et de collaborer de cette façon.

MC : Je suis d’accord avec Alastair. Avoir la chance de rencontrer des gens autour d’une tasse de café, d’entendre parler de leur entreprise et de leur expérience a toujours un impact.

Dans le même ordre d’idées, je sais que nous avons tous les deux apprécié la séance de Cheech Moore au sujet de la connexion pour le succès des clients. Il a souligné l’importance de s’investir dans les objectifs de vos partenaires plutôt que de se concentrer sur la diffusion de l’information. Les organisations sont diverses, apprendre à les connaître et à les préparer au changement fait partie du processus.

AD : Absolument. C’était formidable d’entendre que l’on insiste sur le fait que l’on ne met pas une technologie en œuvre et que l’on ne quitte pas, que les gens impliqués doivent être prêts pour cette transformation. Si on ne se connecte pas avec eux et si on ne les maintient pas engagés, cette transition ne sera pas un succès.

Conseils aux participants

Avez-vous un conseil à donner à ceux qui prévoient participer à Dreamforce l’année prochaine ?

MC : Allez à au moins une séance pour le plaisir ou pour un intérêt personnel.

Il y a eu une excellente session sur le projet SharkEye, qui utilise Einstein AI et Field Service Lightning pour repérer les requins au large des plages de Californie. Le but est d’aider à la conservation et à la sécurité. C’était un cas d’utilisation unique et un exemple inspirant de ce dont cette technologie est capable. Des séances comme celle-ci contribuent à alimenter votre enthousiasme pour l’avenir de cette industrie.

AD: Vous ne pouvez pas tout faire. Dreamforce est un événement tellement énorme et en essayant de voir tout, vous finissez par manquer certaines choses. Choisissez un endroit par jour et restez-y pour profiter au maximum de la conférence. C’est tellement bien fait, quel que soit l’aire que vous avez choisie pour cette journée, vous ne serez pas déçu.

Et vous regretterez certainement de ne pas avoir porté de chaussures confortables.

 

Menu